APAHT Remada

APAHT Remada

Association des Parents et Amis des Handicapés de Tunisie Section Remada Pour l'Egalité des Chances - Intégration
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesFacebookContactS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» notre association
Mar 23 Fév - 22:08 par Admin

» Notre organisme
Mar 23 Fév - 21:55 par Admin

» Objectifs de l apaht
Mar 23 Fév - 21:49 par Admin

» Definition du Handicap
Lun 22 Fév - 20:55 par apaht

» La définition de l’OMS du handicap
Lun 22 Fév - 0:27 par صقر الجنوب

» Or et Argent a Remada en 2009
Dim 21 Fév - 18:35 par Admin

» Un Défis vau toujour la reussite
Dim 21 Fév - 3:37 par Admin

» Assemblé general de l APAHT 5 et 6 fevrier 2010
Sam 20 Fév - 15:54 par Admin

» Partenariat et Cooperation
Sam 20 Fév - 15:39 par Admin

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland


Janvier 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 La définition de l’OMS du handicap

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elhajji Tahar



Messages : 1
Points : 3
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: La définition de l’OMS du handicap   Dim 21 Fév - 21:57

La définition de l’OMS




L’OMS est l’une des plus importantes organisations à travailler
continuellement à l’élaboration d’une définition générale du handicap : depuis 1980, la Classification Internationale des Déficiences, Incapacités et Handicaps (CIDIH) était le système de classification majeur en ce qui concerne le processus de compréhension et de définition du handicap. Il a été révisé à la fin des années 1990 et a mené en 2002 à l’établissement de la Classification Internationale du Fonctionnement, du Handicap et de la Santé (CIF).

Dans le cadre de la CIDIH, « les déficiences » désignent la situation
physique de la personne ; « les incapacités » désignent la restriction des activités due aux déficiences ; « le handicap » exprime les limitations en terme de réalisation d’un rôle social. La déficience se réfère, au niveau d’un organe, à une anomalie structurelle ou fonctionnelle du corps ; l’incapacité désigne l’impact de la déficience sur les performances d’un individu ; et un handicap est la conséquence globale des déficiences et/ou des incapacités, comme le décrit le tableau suivant :




Ces deux exemples montrent comment la CIDIH voyait dans la déficience la cause cruciale de l’incapacité et du handicap social. La CIDIH était par conséquent liée au modèle médical ou individuel du handicap. Une déficience ne débouche pas nécessairement sur une incapacité ou un handicap social. Par contre, une déficience peut avoir pour effet direct un handicap social sans créer d’incapacité.

Avec l’émergence de nouveaux modèles du handicap, l’OMS a corrigé sa classification et publié la CIF en 2002. Cette classification inclut trois dimensions du fonctionnement et du handicap humains : le corps, les activités et la participation. De cette façon, le handicap intègre le dysfonctionnement à un ou plusieurs niveaux : il s’agit d’un terme parapluie regroupant la déficience (problèmes dans le fonctionnement et les structures du corps), la limitation d’activité et la restriction de la participation (OMS, 2002, p. 10) (Voir le tableau).

Exemples

État de santé Déficience Limitation de l’activité Restriction de la participation
Lèpre Perte de sensibilité aux extrémités Difficultés de préhension d’objets Les stigmates associées à la lèpre mènent au défaut d’emploi
Une personne qui a eu sous quelque forme un problème mental et qui atraitée pour un désordre psychique Aucune Aucune Privation d’emploi pour cause de préjugés de l’employeur



Lorsqu’on utilise le terme de “fonctionnement”, on porte moins l’accent sur les déficiences individuelles d’une personne et on reconnaît un “continuum de l’état de santé” (Bonnel, 2004, p. 30). La classification insiste sur les facteurs environnementaux (incluant l’environnement physique, tout comme les attitudes, les services et les politiques) qui facilitent ou restreignent le potentiel d’une personne à participer à la vie quotidienne.
La CIF ne reconnaît ni le modèle médical ni le modèle social comme valides à eux seuls. Le handicap représente un système complexe
d’éléments intervenant au niveau du corps, en combinaison avec la structure de la société. La CIF suggère une synthèse des deux modèles sous le nouveau nom le modèle biopsychosocial (voir OMS, 2002, p. 9). Toutefois, ce modèle n’est pas encore établi et les autres auteurs ne l’utilisent pas.

La CIF fournit un outil de planification pour les décideurs : de pair avec la nouvelle définition, l’OMS a publié une liste de points permettant de mesurer le niveau de fonctionnement d’une personne. Cette liste de points ne réunit pas seulement des données médicales mais aussi des
données sociales et des questions concernent l’état de santé, l’activité et la participation.

Revenir en haut Aller en bas
صقر الجنوب



Messages : 1
Points : 1
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: La définition de l’OMS du handicap   Lun 22 Fév - 0:27

BON TRAVAIL...MERCI
Revenir en haut Aller en bas
 
La définition de l’OMS du handicap
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Grand Thème] La protection sociale, la santé, le handicap
» Handicapés : la maison de Dijon victime de son succès
» Augmentation de la subvention handicapé
» ha ha site du ministere travailleur autonome définition
» remboursement rétro - subvention équipement handicapé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APAHT Remada :: Santé et Handicap-
Sauter vers: